Un projet scientifique et culturel pour l’Écomusée des Monts d’Arrée

Le projet scientifique et culturel est un document rédigé avec l’ensemble des partenaires de la structure. Le Conseil général du Finistère, propriétaire de l’Ecomusée, a initié cette démarche en 2011 en collaboration avec la DRAC Bretagne (qui représente l’Etat en région), le Parc naturel régional d’Armorique, l’association de gestion de l’Ecomusée et son équipe professionnelle, des historiens, des professionnels des musées et du tourisme dont l’Agence de développement touristique du Finistère, des habitants du territoire, des représentants des colectivités territoriales des Monts d’Arrée.

Le projet réaffirme avec force la dimension scientifique, culturelle et sociale de l’Ecomusée des Monts d’Arrée. Il est proposé que l’Ecomusée renforce ses connexions avec les questionnements de la société contemporaine, conforte le dialogue avec les publics et réponde aux attentes des visiteurs sur les transformations des modes de vie contemporains, en particulier dans les Monts d’Arrée. L’Ecomusée se doit d’être un lieu ouvert sur les questions sociales et un lieu accessible à tous. Il doit devenir un pôle de vie structurant pour le Centre Ouest Bretagne tant au niveau culturel, scientifique que touristique et économique.

Un plan d’action est mis en oeuvre en 2013. Il vise à améliorer l’accueil et le confort des visiteurs, la médiation des lieux et des collections, l’offre culturelle envers les publics, notamment scolaires et la création d’une identité visuelle (un logo).

La rédaction d’un projet scientifique et culturel est une obligation de la loi relative aux musées de France, loi par laquelle l’Ecomusée des Monts d’Arrée a reçu cette appellation.

Ce contenu a été publié dans Nouvelles de l'écomusée, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.