Projets 2016

L’écomusée des Monts d’Arrée consacre l’année 2016 à la thématique du chant et de la transmission

L’écomusée des Monts d’Arrée fonde, cette année encore, sa programmation culturelle sur une démarche participative autour du thème annuel de la transmission. Les habitants et les bénévoles ont été invités à une réunion publique animée par l’équipe de l’écomusée, à l’issue de laquelle deux groupes de travail se sont constitués.

Le groupe recherche a souhaité approfondir les connaissances sur les pratiques et le répertoire du chant dans les Monts d’Arrée grâce aux archives et aux témoignages des anciens : le groupe recherche. Ce dernier à notamment mis en place une carte sonore consultable ici, qui rend plus visible l’état du patrimoine traditionnel chanté dans le secteur des Monts d’Arrée.

Carte sonore répertoriant le patrimoine traditionnel chanté sur le territoire des Monts d’Arrée, créée par le groupe recherche.

Voir en plein écran

Deux veillées consacrées au chant dans les Monts d’Arrée seront organisées les vendredi 20 et samedi 21 mai à Saint Rivoal.

Le groupe jeunes chanteurs a cherché à définir l’approche de la nouvelle génération de chanteurs et a sollicité l’écomusée pour bénéficier d’un espace de rencontres, de réflexions et d’échanges sur leur manière de s’approprier cet héritage.

Une journée de rencontre et de réflexion autour de la question

qu’est-ce qu’être jeune chanteur traditionnel aujourd’hui?

a notamment eu lieu le 7 mai 2016

Le bureau de l’association et l’équipe de l’écomusée ont œuvré avec enthousiasme à rendre cette collaboration possible.

 

 Du 1er mai au 31 octobre 2016

Les moulins de Kerouat accueillent l’exposition « Treuskas/ Transmission »

LeGall 003_internetPhoto : Gilbert Le Gall

Treuzkas / transmission
Treuzkas d’ar re yaouank a remziad da remziad zo reiñ an tu d’ur gevredigezh, d’ur gumuniezh da zerc’hel gant he spered, he sevenadur, he doare da vevañ. Hep se e vefe ret d’ur bugel kavout e hent e-unan hep tamm roud ebet.

La transmission est l’action par laquelle une société, une communauté, assure la pérennité de ses valeurs, sa culture, son mode de vie dans le temps en les enseignant aux nouvelles générations. Sans cet acte fondamental, l’enfant est livré à lui-même, sans repère dans un monde inconnu.

Ces grandes photos noir et blanc d’enfants en situation d’apprentissage, d’écoute, d’imitation dans différentes fêtes de Bretagne vise à faire prendre conscience de l’importance de la transmission entre les générations pour la pérennité d’une culture. Les photos sont accompagnées de textes de musiciens et autres acteurs de la culture bretonne. Cette exposition photographique de Dastum Bro Dreger a été enrichie d’installations sonores originales par l’écomusée des Monts d’Arrée.

Aux moulins de Kerouat à Commana.

Toute l’année, des espaces de chant, des concerts, des veillées et des interventions permettront de faire un tour d’horizon de l’importance du chant sur le territoire des Monts d’Arrée.

 

Ce contenu a été publié dans Nouvelles de l'écomusée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.